Accueil

Une hôte peu agréable: la Renouée du Japon

Une hôte peu désirable… la Renouée du Japon

 

Un peu partout en France, on rencontre de plus en plus souvent une herbe géante à larges feuilles, couverte de fleurs blanches à l'automne : la Renouée du Japon (Fallopia japonica).

Nous avons plusieurs exemples sur notre commune : chemin de la forêt, zone en bas de la montée du village, aux environs de l’aqueduc et sur les communes voisines. 

Carte d’identité : feuilles ovales triangulaires, 3 à 4 mètres de haut, tiges semi-ligneuses, rhyzomes (racines) de plusieurs mètres de long et de profondeur.

 

 

 

                                                         

 

 

 

Et alors, me direz-vous, où est le problème ?

Sitôt arrivée dans un milieu propice, la Renouée se développe rapidement, et empêche la pousse de toutes les autres plantes, même installées longtemps avant elle, grâce à son rhyzome ! C’est une plante invasive, difficile à déloger.

 

Exemple d’envahissement sur notre village : en 2016, la Renouée poussait dans la haie d’un terrain privé ; en 2017 quelques pousses font leur apparition de l’autre côté du mur ; en 2018, dix mètres de trottoir sont envahis ; en 2019 les pousses réapparaissent, jusqu’où ? La plante d’origine a pourtant été détruite.

 

                                        

 

La végétation redémarre. Allez donc vérifier que votre haie, votre talus ne possède pas quelques pousses de cette hôte si dangereuse pour le maintien de la diversité des espèces autour de nous ! Vous trouverez sur le site de la mairie une description précise de la Renouée du Japon, ainsi que les précautions et les moyens de lutte à mettre en œuvre pour stopper son élan.