Accueil

Histoire du village

La commune de Sathonay-village inclue dans le département du Rhône depuis 1968 seulement, faisait auparavant partie du Canton de Trevoux dans l'Ain.

Sa position stratégique lui valut une histoire assez tourmentée. En effet, proche de la Saône, à l'extrémité des plaines de l'Ain et des Dombes, mais aussi non loin de Lyon, elle était à la jonction de deux territoires : le Franc Lyonnais et le domaine de l'Empire. Elle changea donc souvent de mains.

En 1230, Humbert de Montluel possède des terres à Sathonay, qu'il tient en fief à l'abbaye de l'Ile Barbe.

Au 13ème siècle, la seigneurie de Sathonay appartenait aux seigneurs du même nom, puis la famille Ferlay leur succéda au 14 et 15ème siècle.

Son blason, noir à la croix d'argent est devenu celui de Sathonay-Camp.

Plusieurs de ses fils furent moines à l'abbaye de l'Ile Barbe, son suzerain. Le seigneur de Ferlay fut ensuite vassal du Dauphin de Viennois qui fit don de Sathonay au roi Philippe VI de Valois en 1342, lequel l'échangea à son tour avec le Duc de Savoie en 1354. Louis XI, en guerre contre le duc de Savoie fit ravager Sathonay et son château fort de Rivery en 1469. Ce château construit au 13ème siècle était fortifié avec murs d'enceinte, créneaux, remparts, fossés, pont-levis. Pris, détruit et reconstruit plusieurs fois, il disparut peu de temps avant la Révolution.

Sathonay passa ensuite de main en main et fût uni au marquisat de Miribel érigé en faveur d'Henriette de Savoie en 1579. Sathonay-en-Bresse, qui devient baronnie, change encore plusieurs fois de possesseur, lorsque Jean-Claude Fay l'acquiert en 1757. Le blason de la famille Fay, d'azur avec un lévrier argent regardant un soleil d'or, est aujourd'hui l'emblème de Sathonay-Village.

En 1851, le maréchal de Castellane, installe un camp militaire sur le plateau couvert de pâturages, situé au sud de la commune qui connaît une évolution galopante, l'abbé Faivre, aumônier du camp crée «L'œuvre des petites filles du soldat» dans le château offert par la famille de Virieu (descendante des Fay) et qui date du 16ème siècle. Dirigée par les soeurs Saint Charles, l'œuvre deviendra «La maison d'enfants» aujourd'hui gérée par des laïcs.

L'église romane du 13ème siècle, placée sous le vocable de St Laurent est trop petite. On en construit une autre en 1862 et 1867.

Les alentours du camp forment une petite ville avec commerces, ouvriers, familles de militaires. Le village est resté rural.

Si le ravin délimite les deux parties de Sathonay, un fossé sépare leurs opinions et intérêts. La rupture est consommée, et le 4 avril 1908 on assiste aux naissances de Sathonay-Camp et Sathonay-Village.

Depuis les passions se sont apaisées et les deux communes sont étroitement liées.En 1952, la commune fait l'acquisition du château construit en l870 par Oscar Galline et qui fût possédé par les familles de Bernis et de St Guilhem. Elle y installe la Mairie en 1965.