Accueil

Galax'Sath

GALAX'Sath

Le rendez-vous des dieux


Au-dessus de la ville, on peut encore voir le ciel

A chaque saison, ses constellations ! Qui observe le ciel, vers le sud, en début de nuit, verra toujours Orion en hiver, le Lion au printemps, le Scorpion en été et Pégase en automne. Cela étant dû au mouvement de révolution de la Terre autour du Soleil.

 

 

 

C’est Jupiter qui s’avancera en premier, déjà visible à l’est en février en première partie de nuit et qui le 8 mars sera en opposition ( Alignement Soleil, Terre, Planète )

Il sera suivi par Mars, bien visible en seconde partie des nuits du mois d’avril et dont l’éclat rouge rivalisera avec celui du maître de l’Olympe. Quant au vieux Saturne, il attendra la fin du printemps pour faire sa traversée du ciel. Les amoureux de la planète aux anneaux devront le lever tôt plutôt que se coucher tard !

Même si la transparence du ciel depuis la ville est très dégradée par la pollution lumineuse, cela ne perturbe pas trop l’observation des planètes et nous ne manquerons pas de rendre publiques les dates où nous organiserons des observations. ( Pour cela, laissez votre adresse mail sur galaxsath@orange.fr )L’Astronomie, pourquoi faire ?
pluvieuses
À l’heure où nous écrivons, le ciel est obstinément bouché et la météo annonce des
jours et des nuits de vent et de pluie. Pas de désespoir : il y a encore moyen de voir
le ciel mais évidemment cela passera par l’informatique.
Il existe une foule de logiciels d’astronomie. Pour ordinateur ou même pour
smartphones. Nous n’en signalerons ici que trois parmi d’autres tout aussi
intéressants.
Stellarium
Logiciel libre à télécharger sur : http://stellarium.org/fr/
Ses deux plus grandes qualités : on y entre de manière complètement intuitive et les
images sont d’un réalisme saisissant. Son principal défaut : vous risquez d’y rester
des heures à admirer le ciel vu depuis d’autres pays, à simuler une éclipse, à
remplacer le paysage par celui qui entoure votre maison, à supprimer l’atmosphère
pour rendre le ciel plus clair, à faire apparaître et disparaître les figures mythologiques
des constellations. Au-delà, de son aspect artistique, c’est un formidable outil
pédagogique. Sa simple manipulation rend évidents certains problèmes
d’astronomie : comment change le ciel d’une heure sur l’autre, d’un jour à l’autre,
comment se déplacent les planètes parmi les étoiles et bien d’autres questions. Nous
l’utilisons souvent pour créer des diaporamas pédagogiques en insérant des images
que nous y prélevons.
SOHO
Site : https://soho.nascom.nasa.gov/
Le SOlar and Helioscopic Observatory est un observatoire solaire situé en équilibre
entre la Terre et le Soleil et qui fournit en permanence des informations sur son état.
On peut ainsi y suivre au jour le jour la circulation des taches et l’évolution du vent
solaire. Entre autres éléments, les images LASCO C2 et C3 sur lesquelles la
photosphère est occultée (éclipses artificielles) permettent de voir le ciel autour du
Soleil. Cela sert à détecter les éjections de matière coronale. De nombreuses pages
retracent et expliquent les événements violents à la surface de notre étoile.
Site en Anglais
Hubble Gallery
À télécharger pour smartphone : Hubble Gallery
Une galerie de centaines d’images magnifiques provenant du célèbre télescope
spatial avec, pour chacune d’elle, un commentaire détaillé (en Anglais). À découvrir
comme une randonnée instructive dans l’Univers.
Au dessus de la ville, le ciel

 

Contact :   Jacques VALADE   ou    09 65 21 19 3109 65 21 19 31   ou    galaxsath@orange.fr   


  • Infos sept 2018

    Quand paraîtra ce bulletin, les vacances scolaires seront terminées … Tant mieux : nous allons nous retrouver ! Avec la rentrée, nous dirons adieu aux planètes pour quelques mois. Elles ne peuvent pas être visibles tout le temps et comme Vénus,...