Accueil

Infos pratiques janvier 2020

Astronomie pour toutes et tous

 

 

 

Belle année pour les planètes

 

 

 

 

Mercure, l’hyperactive

 

À seulement 50 millions de kilomètres du Soleil, trois fois plus près que la Terre, Mercure est « obligée » de courir vite pour échapper à son attraction. C’est pourquoi elle change rapidement de place, semblant osciller autour de lui, visible tantôt à l’aube juste avant son lever, tantôt au crépuscule juste après son coucher. De ce fait, il n’est pas facile de la voir car il ne fait pas nuit quand elle est dans le ciel. On dit même de Copernic en personne ne l’a jamais vue dans les brumes de Pologne !

 

Nous tenterons de l’apercevoir le soir, début février et début juin. Il arrive aussi, très rarement, qu’elle passe, minuscule petit point noir pile, devant le disque éblouissant du Soleil. C’est ce que nous avons enregistré le 11 novembre dernier.

 

Vénus, amour et beauté

 

Située à 100 millions de kilomètres du Soleil, Vénus oscille également autour du Soleil mais plus lentement. Grosse comme la Terre et enveloppée de nuages blancs, elle est l’objet céleste le plus brillant après le Soleil et la Lune. Celle qu’on appelle « l’Etoile du Berger » sera facilement visible à l’ouest dans les soirées de Janvier à Mai comme sur la photo exceptionnelle ci-contre prise en 2007 depuis Sathonay-Village en compagnie de Mercure.

 

Une conférence sera consacrée au printemps à ces deux passionnantes planètes.

 

Mars, de feu et de sang

 

C’est à ses déserts de basalte rouillé que Mars doit sa couleur et son nom évocateur de guerre. Elle revient dans notre ciel tous les 720 jours. Cette année, elle sera au plus près de nous en octobre, mais elle sera bien visible dès le printemps, aisément reconnaissable à sa brillance et sa couleur. Deux fois plus petite que la Terre, elle ne laisse que difficilement observer les détails de sa surface même avec un bon télescope.

 

Ce sera pour nous, l’occasion de tester les performances de notre nouveau télescope installé dans le Beaujolais et muni d’une caméra électronique. En espérant des images comme celle ci-contre !

 

Jupiter et Saturne, la rencontre des géantes

 

Respectivement cinq fois et dix fois plus éloignées du Soleil que la Terre, prenant 12 ans et 30 ans pour en faire le tour, les deux géantes vont se retrouver apparemment toute proches dans la magnifique constellation du Sagittaire pendant tout l’été. Bien plus lointaines que les trois précédentes, elles sont si énormes, qu’on distinguera assez facilement les bandes nuageuses de l’une et les anneaux de l’autre.

 

Et bien sûr, nous nous ferons un plaisir de vous parler d’elles à l’occasion d’une de nos conférences des samedis matin à 10h30, qui se déroulent dans les salles des coursives situées au-dessus de la salle des fêtes, dans le parc de la mairie.

 

Prochaines dates :  11 janvier - 1er février - 7 mars - 4 avril

 

Pour être informé précisément de nos activités,

inscrivez-vous sur le site galaxsath@orange.fr

ou contactez Jacques Valade : 06 80 91 94 96

 

Pour tout renseignement, inscription ou suggestion :

galaxsath@orange.fr ou Jacques Valade : tél. : 06 80 91 94 96

 

 

Laissez-nous dès aujourd’hui une adresse mail : vous serez ainsi informés de nos activités.